France: Ecole à la maison : «L’existence de cas de radicalisation est incontestable, mais c’est marginal»

France/ 05 Octobre 2020/ Source/ https://www.liberation.fr/

Par Cécile Bourgneuf

50 000 enfants sont concernés par l’instruction à domicile, dont Emmanuel Macron a annoncé la fin vendredi. Pour Philippe Bongrand, maître de conférences en sciences de l’éducation, les raisons de la déscolarisation sont très diverses.

Ils ne représentent qu’une goutte d’eau mais suscitent un vif intérêt du gouvernement. 50 000 enfants (sur 12,4 millions d’élèves), sont aujourd’hui instruits à la maison. Mais Emmanuel Macron a annoncé ce vendredi la fin de l’école à domicile, avec une exception pour les enfants malades, en situation de handicap ou encore les familles itinérantes. Qui sont ces parents qui ne veulent pas mettre leurs enfants à l’école ? Qu’est-ce qui motive leur décision ? Eclairage avec Philippe Bongrand, maître de conférences en sciences de l’éducation à Cergy Paris université.

Source

https://www.liberation.fr/france/2020/10/04/ecole-a-la-maison-l-existence-de-cas-de-radicalisation-est-incontestable-mais-c-est-marginal_1801340

Deja un comentario

France: Ecole à la maison : «L’existence de cas de radicalisation est incontestable, mais c’est marginal» – Sarraute Educación María Magdalena

A %d blogueros les gusta esto: