France: OCDE : Comment enseigne-t-on les équations du second degré dans le monde ?

France/ 25 Novembre 2020/ Source/ http://www.cafepedagogique.net/

Par F Jarraud

Comment se passe un cours de maths dans le monde ? L’OCDE a eu l’idée de planter une caméra dans les salles de classe de 8 pays et d’observer les leçons relatives aux équations du second degré. Ce qui en ressort ce sont les différences entre les pays et aussi entre les écoles du même pays. Et l’importance qu’il y aurait à rendre les apprentissages plus chaleureux et à s’intéresser davantage au raisonnement des élèves.

Des différences entre pays ?

 

L’expérience menée par l’OCDE est tout à fait originale : filmer les séquences de cours relatives à l’apprentissage de l’équation du second degré dans 8 pays pour constater les différences  dans ce qui se passe au sein des classes.

L’OCDE en tire des conclusions sur les différences entre les pays. Mais il faut, à notre avis les relativiser. En effet, souvent les pays se résument à une ou plusieurs agglomérations (Shanghai pour la Chine, 3 villes pour le Japon etc.). Au total seulement 17 000 élèves ont été concernés. Et on observe de fortes différences structurelles entre les établissements retenus. Ainsi plus de 70% des enseignants chinois et japonais sont expérimentés (+ de 10 ans) contre seulement 47% en Angleterre. L apart du privé varie de 0% en Angleterre contre 28% en Colombie. Les enseignants ont fait des cours spéciaux pour l’OCDE dans la majorité des cas en Chine mais seulement 20% au Japon. Il faut ajouter que les écarts sont souvent plus importants entre les écoles du même pays qu’entre les pays.

L’enseignement magistral domine

Comment les enseignants gèrent-ils la classe ? L’OCDE relève que dans 90% des cours on est face à un enseignement magistral. C’est seulement dans 22% des cours que les élèves font aussi du travail en groupe. Le travail de groupe semble presque absent en Chine et au Japon. L’OCDE relève aussi que la classe est bien dirigée dans a plupart des cas. Il est vrai que les pays qui ont participé à l’expérimentation ont peu de problèmes à la différence par exemple avec la France (qui n’a pas participé).

Des méthodes variées

Comment enseigne t-on les équations du 2d degré ? L’OCDE constate que les approches sont très variées à l’intérieur de chaque pays et entre les pays. ON y consacre plus ou moins de temps. Partout on y passe moins de temps que ce qui est requis dans les programmes, ce qui est intéressant à noter. Par contre selon les pays on peut y consacrer de 6 à 15 leçons. Dans certaines écoles on associe algèbre et représentation graphique (mais c’est plus rare). Dans d’autres on se contente d’algèbre.

Peu d’intérêt pour les erreurs des élèves

Comment les enseignants soutiennent-ils les élèves ? Partout on a un rappel et exposé théorique suivi d’exercices. Mais l’OCDE note  que l’ambiance dans 90% des classes est “peu chaleureuse”. Les enseignants ne semblent pas en être conscients. Cela se voit par exemple dans la gestion des erreurs. MOins de la moitié des enseignants s’appuient sur les erreurs pour faire réfléchir les élèves. L’OCDE note une différence netre Japon et Chine et les autres pays : dans ces deux pays les enseignants font développer leur raisonnement aux élèves , ce qui est plus rare ailleurs. Dans la plupart des classes les élèves ont peu de retour sur leur exercice. Il y a aussi rarement de lien avec des problèmes concrets.

S’intéresser davantage au raisonnement des élèves

Les leçons qu’en tire l’OCDE c’est qu’il faut s’intéresser davantage au bien être des élèves et àleur support. Cela pass epar exemple par l’intérêt porté à leurs erreurs et leur raisonnement. L’OCDE met aussi en avant l’intérêt à développer des outils numériques pour l’enseignement. Mais c’est au profit d’une autre question plus générale . L’OCDE invite à s’intéresser à ce qui marche dans la classe.

Source

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2020/11/24112020Article637417991451373439.aspx

Deja un comentario

France: OCDE : Comment enseigne-t-on les équations du second degré dans le monde ? – Sarraute Educación María Magdalena

A %d blogueros les gusta esto: