France: Blanquer : Demi classes et demi reconnaissance du risque

France/ 20 Mars 2021/ Source/ http://www.cafepedagogique.net

 

Par François Jarraud

Modifié 14h30- Tout finit par arriver : JM Blanquer a reconnu le 19 mars sur BFM que le taux d’incidence est plus élevé dans les écoles que dans le reste de la société. Le ministre de l’éducation nationale a donné des précisions sur les mesures gouvernementales. On retiendra que la “demi jauge” en lycée annoncée le 18 signifie “demi classe”. Et que les gymnases peuvent rouvrir. Pour le reste c’est toujours le déni. La vaccination des professeurs ne relève plus des promesses.

 

 

Lycées, cantines et gymnases

 

“Demi jauge, ça veut dire une demi classe par jour, un élève sur deux dans chaque lycée”, a déclaré JM BLanquer sur Bfm le 19 mars. Cette mesure, annoncée par J Castex le 18 mars ne s’applique qu’aux 1021 lycées des 16 départements. Elle était déjà applique par la majorité d’entre eux.

 

Un autre point était attendu: celui des gymnases. ” Les gymnases peuvent rouvrir dès lors que le protocole est appliqué”, a déclaré JM Blanquer faisant allusion à l’ancien protocole qui autorisait les sports non collectifs en gymnase. Le gouvernement revient sur le seul durcissement du protocole, en janvier 2021. Il ne doit pas y avoir d’activité de contact entre les élèves. La piscine redevient elle aussi possible. Le Snpden s’est étonné à juste titre de cette mesure. Faire du sport en espace clos et généralement sans masque c’est exposer les élèves à un risque de contamination important.

 

Le ministre n’annonce rien sur les cantines qui sont des foyers de contamination reconnus. ” C’est au cas par cas que les chose se règlent. Avec les collectivités locales il arrive qu’on installe des purificateurs d’air…” En lycée la demi jauge, bien appliquée , peut régler le problème. A l’école et au collège, le problème reste entier sans que le ministère ne prenne ses responsabilités.

 

Coincé sur la contamination dans les établissements

 

JM Blanquer a été coinçé par JJ Bourdin sur les résultats des tests. D’abord sur le nombre de tests salivaires réalisés. JM Blanquer l’estime à 250 000 cette semaine alors qu’il avait promis 300 000. “Il n’y a pas un seul pays qui fait ce qu’on fait” a dit le ministre. C’est en train de devenir vrai car plusieurs de nos voisins s’orientent vers des tests hebdomadaires pour tous les élèves. En Autriche par exemple tous les élèves sont testés deux fois par semaine.

 

Le ministre a été en difficulté sur les résultats des tests. Il annonce 0.5% de tests positifs ce qui représente 500 pour 100 000. Le taux d’incidence moyen en France est de 64. Celui des 0-9 ans est à 30 et 72 pour les 10-19 ans. “C’est au dessus du taux d’incidence”, relève JJ Bourdin. Mais JM BLanquer  continue à affirmer que la contamination vient de l’extérieur des structures scolaires. Et “ça reste un taux raisonnable”… Il n’a rien annoncé de concret sur l’euro que doivent payer les enseignants quand ils recourent au test salivaire.

 

JM Blanquer reste toujours évasif sur la vaccination des professeurs. ” Je plaide pour que dès que ce sera possible cela se passe. J’espère que ce soit au cours des prochaines semaines”.

Source

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/03/19032021Article637517427533501184.aspx

 

 

Deja un comentario

France: Blanquer : Demi classes et demi reconnaissance du risque – Sarraute Educación María Magdalena

A %d blogueros les gusta esto: