France: Café pédagogique : On n’a pas tous les jours 20 ans…

France/ 13 Avril 2021/ Source/ http://www.cafepedagogique.net/

Par Lilia Ben Hamouda

Vous avez été plus de 1600 à avoir pris le temps  de participer à l’enquête lancée pour les 20 ans du Café pédagogique. C’est l’occasion pour l’équipe de rédaction de faire le point sur ce média né en 2001. Les informations recueillies nous permettent de mieux vous connaître. Vos réponses nous aident à mieux cerner vos attentes et aussi vos critiques. Et à parler de l’avenir.

 

Un lectorat pluriel et fidèle

 

Les lecteurs du Café pédagogiques sont pluriels, comme nous nous en doutions. Mais il y a quand même des surprises. Les enseignants sont l’essentiel de nos lecteurs avec 27% de professeurs et professeures des écoles, en maternelle et en élémentaire, et 36% de professeurs et professeures du secondaire (36%). Mais le Café est lu aussi par des enseignants et formateurs du supérieur (5%), des personnels de direction (9%), des étudiants en INSPE, des membres des corps d’inspection (3%), des conseillers pédagogiques (5%), des parents, des cadres territoriaux, des élus… Cette pluralité est une richesse pour nous. Se voulant organe d’information auprès de tous les acteurs de l’école et autour de l’école, le Café pédagogique est fier de trouver dans son lectorat cette multiplicité de fonctions.

 

La grande majorité des lecteurs ayant répondu à l’enquête a plus de 35 ans (88%), seuls 8% sont moins âgés. Plus de 45% des sondés nous suivent depuis plus de dix ans, dont 11% depuis les débuts de l’aventure. Certains de nos lecteurs sont aujourd’hui à la retraite mais continuent de s’informer en recevant leur Expresso tous les matins. Si 92% des lecteurs ayant participé à l’enquête vivent en France métropolitaine, les autres vivent en France d’Outre-Mer (2%) ou à l’étranger.

 

Une lecture quotidienne pour s’informer sur l’actualité de l’école et la pédagogie

 

Plus de 53% des répondants lisent le Café quotidiennement. 32% le lisent plusieurs fois par semaine (environ 10% ne répondent pas). Beaucoup de nos lecteurs ouvrent leur Expresso en sirotant leur café du matin, comme ce chef d’établissement ou cette enseignante documentaliste qui expliquent que c’est leur premier réflexe en allumant leur ordinateur. Pour beaucoup, le Café pédagogique est le premier média auprès duquel ils s’informent, loin devant les différentes lettres d’infos institutionnelles.

 

Dans le paysage médiatique, pour ce lecteur, le Café pédagogique « est à mon sens indispensable car il permet une autre approche de l’actualité de l’éducation nationale, à l’opposé de la communication – disons même de la propagande – de Blanquer et de son ministère ». Mais lire le Café pédagogique ce n’est pas seulement pour s’informer comme l’expliquent des lecteurs.

 

Pour certains enseignants et enseignantes isolées, le Café pédagogique permet de se sentir appartenir à la communauté éducative. Pour d’autres, il s’agit de se former grâce aux différents articles mettant en lumière les pratiques pédagogiques.

 

Pour autant, la rubrique la plus plébiscitée est sans conteste l’actualité de l’éducation avec 73% des lecteurs qui l’inscrivent en première position. Mais les contenus pédagogiques ne sont pas en reste, cités majoritairement en seconde position pour la rubrique pratiques pédagogiques et troisième position pour les ressources pédagogiques.

 

Une galaxie

 

78% des lecteurs ayant répondu à l’enquête sont abonnés au Café pédagogique, 76% à l’Expresso qu’ils reçoivent tous les jours (ou presque) dans leur boite mail. 40% de nos lecteurs sont aussi abonnés au Café Mensuel. En format Pdf, il permet, pour ceux qui le souhaitent, de garder une trace papier des actualités marquantes de la période.

 

Près de 74% des sondés accèdent au Café pédagogique par le biais de l’Expresso, en cliquant directement sur l’article qu’ils souhaitent lire. Près de 20% se rendent directement sur le site et près de 15% utilisent les réseaux sociaux. Le compte Twitter, qui compte 82 000 abonnés, est alimenté quotidiennement avec des liens vers les articles du jour mais aussi avec un suivi direct de l’actualité du jour. Le Café pédagogique c’est aussi un site Facebook avec 104 000 membres.

 

Vous répliquez aussi beaucoup nos informations. 70% d’entre vous nous disent transmettre des articles du Café à leurs collègues et près de 20% sur les réseaux sociaux.

 

Le Café pédagogique, un média qui assume ses positions

 

Le Café prend très souvent position dans ses écrits lorsqu’il dénonce les dérives du pouvoir ou le manque de moyens. Une prise de position assumée et qui semble en accord avec la grande majorité de nos lecteurs puisque plus de 73% des sondés indiquent être plutôt d’accord ou tout à fait d’accord avec ces prises de position. Pour autant, un peu plus de 4% des répondants nous reprochent un parti pris.

 

Le Café pédagogique veut être un média de veille, qui alerte. Un rôle bienvenu lorsque l’on note que près de 78% des sondés sont inquiets, voir très inquiets, lorsqu’on interroge leur regard sur l’école.

 

Quel avenir ?

 

À la question « quelle(s) rubrique(s) du Café souhaiteriez-vous voir davantage développée ? », beaucoup des participants ont appelé à une rubrique dédiée à la comparaison internationale des systèmes éducatifs, ce que nous faisons à l’occasion mais visiblement pas assez. D’autres demandent plus de place pour les chercheurs.  Nous y accordons une grande attention mais nous allons essayer de mieux faire.  “J’adore savoir comment les autres organisent leur enseignement”, nous dit une lectrice. Nous aussi : nous donnons à voir le travail d’un(e) enseignant(e) presque tous les jours. Nous continuerons. On nous demande des “moments champagne” du premier degré. On y est attentif et nous arrivons à en publier environ un mercredi sur deux. D’autres souhaitent plus de contenus concernant l’enseignement technologique et professionnel. Ils ont raison. Mais il va falloir nous aider.  Enfin merci pour celui ou celle qui demande “une rubrique de correction automatique”. On se demande bien pourquoi… Pareil à propos “des photos moches sur Twitter”…

 

Aux questions sur les attentes des sondés et les propositions pour l’avenir du Café, on peut lire de très nombreux « Continuez ! », ou encore « qu’il continue à nous informer sur le système et ses dérives, qu’il continue à nous proposer des analyses d’experts et de chercheurs, qu’il continue à donner la parole aux enseignants innovants qui acceptent de s’exprimer », « encore vingt ans », « qu’il continue à jouer son rôle d’éclaireur mais aussi de lanceur d’alerte » …

 

“Le Café pédagogique a été pour moi un lieu de valorisation de mon travail et m’a permis de me rassurer sur ce que je faisais en classe”, nous dit une lectrice. “C’est un soutien psychologique important qui permet de se sentir moins seul et informé”, dit un autre lecteur. “C’est une présence quotidienne. J’ai le sentiment de ne pas être seule et d’avoir accès à des analyses qui me permettent de mettre un peu de distance entre les événements et l’émotion”, dit une troisième.

 

Alors oui, riche de ces encouragements et de cette reconnaissance, le Café pédagogique va continuer à vous informer quotidiennement tant qu’il le pourra.

 

Le Café pédagogique est un média indépendant. Il ne vit, très difficilement, que des adhésions à notre association de soutien et il ne bénéficie ni de postes ni de subvention institutionnelle. C’est un média libre. Mais la liberté a un prix. Aujourd’hui, encore plus qu’hier, le Café pédagogique a besoin de vous pour continuer à vous informer librement. Vous êtes 26% à nous dire que vous envisagez d’adhérer à notre association. Faites le !

 

 

Pour soutenir le Café pédagogique

Source

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/04/09042021Article637535473945767086.aspx

Deja un comentario

France: Café pédagogique : On n’a pas tous les jours 20 ans… – Sarraute Educación María Magdalena

A %d blogueros les gusta esto: