France: Salaire : La hausse était-elle vraiment au rendez-vous ?

France/ 19 Juillet,2021/ Source/ http://www.cafepedagogique.net/

Par François Jarraud

“En 2019… le salaire moyen des enseignants… a augmenté de 1,2 % en euros constants”. Une nouvelle Note de la Depp met en avant une augmentation de salaire des enseignants, ceux-ci touchant en moyenne 2600 € nets par mois. Voilà deux affirmations qui méritent d’être décryptées et remises dans leur contexte.

 

Une hausse de 1.2% ?

 

“Un enseignant à temps complet gagne en moyenne 2 600 euros nets par mois”, annonce la Depp dans une nouvelle note (n°21-31). “Le statut, le corps et les fonctions exercées par l’enseignant expliquent aussi les écarts de salaire, allant du simple au double. Ainsi, les professeurs agrégés et de chaire supérieure gagnent 1,6 fois plus que les professeurs des écoles et 2,1 fois plus que les professeurs contractuels. Si, en 2018, le salaire moyen des enseignants rémunérés en 2017 et 2018 par le ministère en charge de l’Éducation nationale a stagné en euros constants, en 2019, sous l’effet des mesures prévues dans le cadre du protocole PPCR ainsi que de la réglementation en vigueur concernant les heures supplémentaires, le salaire moyen des enseignants rémunérés en 2018 et 2019 par le ministère en charge de l’Éducation nationale a augmenté de 1,2 % en euros constants”.

 

Salaire moyen , salaire médian…

 

Le salaire moyen des enseignants va surement susciter des remarques. En fait cette moyenne comprend l’ensemble des enseignants. La Note propose une répartition des salaires par corps qui montre une réalité bien différente. Ainsi  la moitié des certifiés sont en dessous de 2500€ nets par mois et 80% des professeurs des écoles. Par contre tous les agrégés sont au dessus et la moitiés ont au dessus de 3500€ nets par mois.

 

Un autre tableau donne la répartition des enseignants selon l’évolution de leur salaire net en 2019. Si l’on prend les titulaires (tous corps confondus), 35% ont connu une baisse de salaire en 2019, 17% l’ont vu stagner. C’est donc une minorité qui a connu une hausse de salaire en 2019.

 

Une hausse pour qui ?

 

Qui sont ces enseignants qui connaissent hausse et baisse ? La Depp donne dans un autre tableau une répartition par médiane des évolutions du salaire net (et non plus moyenne).  ON voit que pour l’ensemble des enseignants déjà professeurs depuis 2017, la hausse est seulement en médiane de 0.7%. Pour ceux qui n’ont pas eu d’avancement , le salaire a diminué de 0.6% cette année 2019. Ceux qui ont connu une hausse de salaire en 2019 ce sont ceux qui ont eu de l’avancement ou qui ont changé de corps. Pour tous les enseignants l’année 2019 a vu une hausse de 5 points d’indice et des taux d’accès à la classe exceptionnelle et à la hors classe dans le 1er degré.

 

Des salaires inférieurs d’un quart à ceux des autres fonctionnaires

 

L’Insee qui a publié il y a quelques semaines ses propres calculs sur l’évolution salariale des fonctionnaires montre surtout que comparés aux autres fonctionnaires de catégorie A, les enseignants gagnent un quart de moins. ” Le salaire net moyen en équivalent temps plein (EQTP) des enseignants est inférieur de 23,9 % à celui de leurs homologues non enseignants de catégorie A”‘ écrit l’Insee. L’Insee souligne l’écart salarial chez les fonctionnaires entre les femmes et les hommes. Le salaire net des femmes est inférieur de 13.6% en moyenne, soit un peu plus qu’en 2018 (13.5%). Et ce n’est pas pour rien dans les écarts des enseignants : 71% des enseignants sont des femmes. Pour l’Insee , en euros constants l’augmentation salariale des enseignants est égale à 0 quand celle des fonctionnaires est de 0.1%.

 

La Note

Pour une vision à long terme

Note Insee

Source

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/07/16072021Article637620214434686272.aspx

 

 

 

Deja un comentario

France: Salaire : La hausse était-elle vraiment au rendez-vous ? – Sarraute Educación María Magdalena

A %d blogueros les gusta esto: