France: L’expo : « Fake news : Art, Fiction, Mensonge »

France/ 05 Aout,2021/ Source/ http://www.cafepedagogique.net/

Par Béatrice Flammang

Comment sont fabriquées, et comment se diffusent les fausses informations ? Vous êtes invités à le découvrir à l’exposition « Fake news » de la Fondation EDF. Accessible à partir de 10 ans, l’exposition décrypte les mécanismes de création et de diffusion d’une fake news et propose d’acquérir des méthodes et astuces permettant d’enrayer leur diffusion et d’échapper aux manipulations en tout genre, tant politiques, économiques, que sociales. Un dossier pédagogique est à la disposition des enseignants. Les groupes scolaires sont accueillis gratuitement sur réservation.

 

Fabrication, la diffusion, les remèdes

 

L’exposition « Fake news » propose une déambulation artistique et pédagogique entre réalité, interprétation et perception pour comprendre et décrypter la mécanique d’une fausse information. Le parcours s’articule en trois étapes : la première explique la fabrication. La désinformation a ses procédés, ses propres intentions, et motivations. Ainsi l’artiste Alain Josseau invite le public dans les coulisses de la fabrication d’une image vidéo, telle qu’il en circule de nombreuses sur les réseaux sociaux. La technique du deepfake  explique comme une vidéo générée par l’intelligence artificielle, part des images réelles d’une personne et les transforme  en y associant un discours complètement inventé. On peut donc désormais faire dire ce que l’on veut à qui l’on veut…

 

La deuxième étape traite de la diffusion des fake news. L’artiste et informaticien, Patrick Suchet  crée avec weRfake, un réseau social fictif et parodique qui génère en temps réel ses propres utilisateurs, leur profil, leurs publications, grâce à des algorithmes d’Intelligence Artificielle. Le visiteur peut influencer les échanges sur le fil d’actualité de weRfake en choisissant une thématique. Les interactions renforcent encore l’impression de réalisme de ce réseau social qui est pourtant entièrement fictif. Finalement cette installation interroge nos usages quotidiens des réseaux sociaux : savons-nous vraiment avec qui nous échangeons ?

 

Les risques et les remèdes

 

La troisième partie de l’exposition est consacrée aux risques et aux remèdes. Quels réflexes acquérir pour éviter de se faire piéger ? Comment agir et réagir ? Comment les artistes peuvent-ils agir ? Ils cherchent à nous alerter, à nous faire réagir, à travers des œuvres qui stylisent, caricaturent certaines facettes de la vie contemporaine. Ainsi une installation diffuse en permanence 44 démentis issus d’une base de données, générés par algorithme. En faisant changer 5 captures d’écran toutes les secondes, l’artiste reproduit le rythme d’apparition des fake news sur internet, qui serait de 5 par seconde. L’exposition présente aussi tous les remèdes mis en place pour faire échec aux fake news : journalistes spécialisés pour les décrypter, logiciels pour déceler les photographies trafiquées.

 

Le dossier pédagogique

 

Le dossier pédagogique s’ouvre sur les définitions concernant l’information  et la désinformation, et aborde les trois sections de l’exposition, en proposant pour chaque étape des pistes de réflexions pour le collège et le lycée. Des visites guidées spécialement conçues pour les publics scolaires sont proposées gratuitement sur réservation : resafondationedf@lpcvm.fr

 

Béatrice Flammang

 

L’exposition « Fake news : Art, Fiction, Mensonge»

Le dossier pédagogique

Source

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/06/18062021Article637595930967086874.aspx

Deja un comentario

France: L’expo : « Fake news : Art, Fiction, Mensonge » – Sarraute Educación María Magdalena

A %d blogueros les gusta esto: