France: Les 40 ressources pédagogiques de la semaine (du 24 septembre au 1er octobre 2021)

France/ 04 Octobre, 2021/ Source/ http://www.cafepedagogique.net/

Pédagogie

 

Bruno Devauchelle : Regarder le monde depuis sa fenêtre, ça s’apprend…

La multiplication des sources et des moyens d’accès à l”information est très impressionnante depuis vingt ans. Malheureusement notre temps et notre cerveau ne sont pas extensibles et aussi rapidement adaptables et nous ne pouvons tout voir, tout entendre, tout retenir. Ce vertige informationnel n’est pas sans conséquences pour notre regard sur le monde. Les jeunes qui découvrent le monde qui les entoure depuis leur petite enfance sont confrontés à cette “infobésité” et à la multiplicité des canaux d’accès à l’information. A la variété des moyens d’accès s’est ajoutée la rapidité de plus en plus grande des flux d’information. Les faits sont désormais immédiatement transmis dans le monde entier et chaque jour nous pouvons constater que, hormis dans des situations extrêmes, nous sommes “en direct”, synchrone avec la situation présentée.

Lisez l’article…   

 

AFAE : L’orientation, projet scélérat ?

La formule d’Alain Boissinot n’a pas fait le titre de ce numéro 171 d’Administration & éducation, la revue de l’AFAE. Mais elle aurait pu tant ce numéro met en évidence les inégalités face à l’orientation ou aux “parcours, mobilités, territoires”, pour reprendre le vrai titre du numéro. Une fois mises en évidence, une fois énumérées les inégalités sociales, de territoire, d’établissements, quelles perspectives ouvrir ? Le numéro en tente plusieurs. Perspectives régionales à travers un article sur l’orientation en Allemagne, en mode un peu repoussoir tant elle est précoce, et un entretien avec JL Nembrini, directeur de l’éducation de la région Aquitaine. Perspectives scolaires quand A Boissinot invite à ouvrir l’éventail scolaire plutôt qu’à le refermer en forme de trappe. Perspective nationale quand F Dubet invite à moins croire dans le diplôme et le scolaire. Car orienter c’est aussi décider de la valeur d’un humain.

Lisez l’article…   

 

Aletta Grisay, in memoriam

Née italienne, belge par mariage, Aletta Grisay est morte le 15 septembre dernier à 82 ans. Membre du Laboratoire d’Analyse des Systèmes et Pratiques d’enseignement (Université de Liège), elle fut une des  grandes chercheuses européennes en éducation du dernier demi-siècle. Elle n’a pas recherché ni obtenu de reconnaissance à la hauteur de ses travaux et nous voudrions ici y remédier un peu. Ses recherches ont porté sur les systèmes scolaires belge, italien, français et de plusieurs pays en développement. Elle a joué, dans les années 70 et 80, un rôle éminent dans les premières évaluations internationales du niveau des élèves, puis dans la conception et la réalisation de PISA. Membre du comité de pilotage de cette évaluation, elle y a mis au point le dispositif novateur encore utilisé aujourd’hui pour assurer la rigueur de la traduction des exercices proposés aux élèves.

Lisez l’article…   

 

Bruno Devauchelle : Concevoir ses propres outils ou les acheter ?

Une des traditions du monde enseignant est celle qui consiste à concevoir soi-même ses ressources pour enseigner. Si le recours à des ressources externes est bien réel, c’est dans l’ajustement avec les choix pédagogiques et didactiques de l’enseignant qui est à la source de cette tradition : l’enseignant braconne et bricole ses ressources. Dès les premiers pas de l’informatique à l’école nous avons immédiatement essayé de fabriquer nos propres logiciels et les avons testés avec nos élèves et parfois les avons montrés à la communauté éducative, comme, par exemple, ce logiciel d’analyse formelle automatique de la forme des phrases (en Prolog), pour aider les élèves à comprendre les différentes formes de phrases et d’expression. Plus sobrement, combien de fois, à l’époque nous fabriquions nos cartes sur transparents (acétates) de manière parfois sophistiquée avec des caches et des superpositions. La généralisation des vidéoprojecteurs et autres TBI/TNI, interactifs ou non, dans chaque classe, reliés à un ordinateur connecté à Internet ouvre de nouvelles perspectives que nombre d’enseignants s’essaient de mettre en œuvre en améliorant la lisibilité et l’intérêt de leurs supports.

Lisez l’article…   

 

L’éducation nationale reconnait les droits des élèves transgenres

C’est une date à cocher.  La circulaire du 29 septembre reconnait les droits des élèves transgenres et fixe des règles à peu près claires protégeant leurs droits. C’est une mesure qui serait totalement positive et même courageuse si elle ne soumettait les droits de ces jeunes à l’autorisation parentale. Ce qui est quand même une façon de ne pas les reconnaitre totalement. Cependant il ne sera pas évident de faire appliquer ce texte dans les établissements même avec ses restrictions.

Lisez l’article…   

 

Apprendre par corps à l’école

“Dans notre univers gouverné par l’ordre capitaliste, le corps est généralement célébré dans l’hédonisme le plus vulgaire. Les individus sont polarisés sur un rapport égocentrique et narcissique ,ce qui interroge tout éducateur qui souhaite promouvoir la coopération. Comment peut-on envisager le corps dans une éducation coopérative ?” La question de Véronique Baraize trouve de nombreux développements dans le copieux dossier de la revue de l’OCCE, Animation & Education n°283-284. A commencer par un article de Jean Duvillard sur le corps de l’enseignant, son langage, ses microgestes professionnels. A voir également le dossier très concret sur la classe dehors.

Animation & éducation N°283-284

Lisez l’article…   

 

Une application documentaire pour les cours de SNT et d’EMI

Proposée par l’académie de Reims, Applix-EMI se présente comme “une application destinée aux enseignants et aux élèves de collège ou de lycée dans le cadre de la préparation à la certification Pix, des cours de SNT, d’EMI (Education aux Médias et à l’Information) ou d’info-documentation. C’est un outil d’enseignement pour les professeurs car elle met à disposition de nombreuses ressources et outils pédagogiques. Par notion info-documentaire, elle propose un ensemble de ressources pour réussir : des définitions pour réviser, des tutoriels pour approfondir ses connaissances, des activités pour s’entraîner et consolider les apprentissages”.

Lisez l’article…   

 

14 octobre : La Grande Lessive fête sa 30ème !

Le 14 octobre, la plus grande œuvre d’art participatif en France propose un nouveau rendez-vous autour du thème « Tous des oiseaux ? ». Sur des fils tendus dans l’espace, les participants de cette manifestation artistique sont invités à accrocher leurs réalisations (dessins, peintures, photographies, collages, etc.). Avec pour cadre le format universel A4, chacun va suspendre sa réalisation à la corde à linge installée par un collectif de quartier, une collectivité locale, un établissement scolaire, un musée ou centre d’art… afin de réenchanter notre quotidien. Le 14 octobre ces fils entre les hommes seront tendus à Erbil en Irak, à Katmandu au Népal, à Nairobi au Kenya, à Hollywood aux États-Unis, à Camberwell en Australie, à Montevideo en Uruguay, à Hong-Kong, à Erevan en Arménie, à Nour-Soultan au Kazakhstan, à Dubaï aux Émirats arabes unis, en Islande, de même qu’en Polynésie française, à la Réunion, en Martinique et dans plusieurs milliers de lieux en France et ailleurs, constituant une gigantesque oeuvre temporaire. La Grande Lessive n’est pas qu’une éphémère pratique artistique. C’est aussi l’occasion de tisser des liens dans une communauté éducative.

Lisez l’article…   

 

Les plans de travail

” C’est la dynamique de l’Éducation : amener un élève à s’engager consciemment  dans un processus “expérientiel” d’autonomisation lui permettant simultanément d’acquérir des savoirs universels (propres à une discipline, exogène) et à développer et améliorer ses propres compétences (endogènes) d’analyse, de résolution, d’explications, d’argumentations pour être, à son tour, un passeur de savoirs “socialisés”.” Martial Gavaland et Marie-Camille Fourcade expliquent pourquoi et comment se lancer dans des plans de travail ainsi que les conditions de réussite.

Lisez l’article…   

 

Les ZEP territoires de projet

“Pas de zone prioritaire sans projet propre : ce principe est déjà affirmé dans le texte fondateur de décembre 1981. Cette injonction laisse cependant en creux certaines interrogations :

  • qui a rédigé le projet : le principal ou les deux pilotes ? les équipes enseignantes des deux degrés, les autres personnels, les élus, les parents et autres partenaires ont-ils été associés ?

  • ce “projet propre” est-il vraiment le résultat d’une analyse des besoins et particularités locales ou n’est-ce qu’une formalité administrative, un copié-collé d’autres projets ?

  • le projet reste-t-il une référence vivante pour l’action pédagogique ou bien est-il rangé dans les archives administratives du réseau ?” L’OZP continue sa présentation de l’éducation prioritaire comme laboratoire du système éducatif avec cette nouvelle entrée.

Lisez l’article…   

 

Le MCLCM en colloque le 25 novembre

Sur le thème “la folie de l’évaluation”, le Mouvement contre la constante macabre, fondé par André Antibi, organise un colloque à Paris le 25 novembre. JM Blanquer ouvrira la journée par une conférence. Philippe Meirieu, Simone Bonnafous, Philippe Joutard, Anne Marie Romulus, André Antibi traiteront de “la folie de l’évaluation”. Des témoiganges sur l’évaluation seront apportés par J Moisan, N Sayac, J Fabre, B Jeauffroy, P Roederer, J Ottomani Croc et JC Ringard, responsable de la réforme du lycée. Des ateliers complètent la journée.

Lisez l’article…   

 

Rencontre du CICUR sur la politique curriculaire

“Il apparaît que les savoirs enseignés à l’École ne sont pas conçus pour jouer un rôle fondamental au service de l’émancipation, mais qu’ils sont instrumentalisés dans le grand jeu de la sélection sociale. Face à cette École de la fracture, une approche alternative est indispensable. Cette approche nous paraît synthétisée par un mot : curriculum… L’approche curriculaire exige donc qu’on se préoccupe de la globalité de ce qu’un élève apprend et de ce sur quoi il est évalué au-dessus des divers « programmes » essentiellement disciplinaires et des diverses années d’études”. Le ” Collectif d’interpellation du curriculum” (CICUR) organise le 20 novembre à la BNF une “rencontre” réunissant Roger François Gauthier, Patrick Rayou et Jean Pierre Véran. Le CICUR veut ouvrir un triple chantier : sur les finalités reconnues de l’Ecole,les savoirs et leur organisation et sur le fonctionnement démocratique de l’Ecole.

Lisez l’article…   

 

Une enquête sur la formation au métier enseignant

” Partant du constat d’une baisse d’attractivité du métier en France et à l’étranger, cette étude longitudinale vise à identifier les facteurs de motivation et de réussite parmi les futurs éducateurs afin de soutenir la formation et la bonne insertion au sein des métiers de l’éducation, du M1 jusqu’à la deuxième année de titularisation”. Fernando Nuñez Regueiro et Nadia Leroy (Université Grenoble Alpes) lancent une enquête auprès des étudiants en formation pour devenir enseignant sur 1er et du 2d degré ou CPE. Le questionnaire dure 3 à 5 minutes.

Lisez l’article…   

 

Comment utiliser le smartphone en classe ?

“Bien que le potentiel pédagogique puisse sembler prometteur, des défis et des enjeux sont reliés à l’utilisation d’appareils mobiles en classe, notamment en ce qui concerne l’utilisation inappropriée par les élèves”, écrivent Michelle Deschênes et Séverine Parent dans un article du site québécois L’école branchée. Elles font le tour de la question avec notamment le conseil d’associer les élèves aux règles d’utilisation et de bien choisir les activités.

Lisez l’article…   

 

L’Apemu en congrès du 23 au 25 octobre

” Alors que la pédagogie de l’éducation musicale s’attache en permanence à construire un collectif via le travail du chant choral notamment, peut-elle pour autant participer à l’épanouissement des individus qui composent ce groupe ?”, demande l’association des professeurs d’éducation musicale.  L’association organise à Toulouse du 23 au 25 octobre son congrès annuel avec des interventions de Frédéric Maizières et Gwénaël Lefeuvre. Des ateliers propose des démarches pédagogiques.

Lisez l’article…   

 

 

 

L’HEBDO PREMIER DEGRE

 

Serge Petit : Sur “L’ouverture mathématique à la maternelle et au CP”

“Les propos tenus dans cet ouvrage portant sur le nombre sont dignes de ceux que nous avons déjà critiqués dans ces colonnes, confondant nombre et quantité, donnant la primauté à la suite des noms de nombres, préconisant les principes de Gelman (sans le citer), principes fondateurs du comptage numérotage dont Rémy Brissiaud, entre autres, a démontré la nocivité”. Non sans malice, Serge Petit, professeur de mathématiques honoraire de l’ESPE d’Alsace, analyse la dernière publication injonctive du conseil scientifique. Ecoutons le.

Lisez l’article…   

 

Maternelle : Théâtraliser des albums

Pourquoi théâtraliser des albums ? “Pour mieux comprendre le récit en essayant de le jouer : s’intéresser aux personnages, à la chronologie, la causalité, les lieux, les objets importants…Se mettre à la place d’un personnage (intentions, croyances, émotions, relations…) S’approprier le langage de l’écrit. Parler de manière compréhensible, en modulant sa voix, en tenant compte de l’espace, des autres. Construire une relation positive et joyeuse avec les albums”, explique C. Lemoine sur Maternailes dans ce nouveau dossier. Elle explique comment mettre en place cette démarche et passer à la compréhension.

Lisez l’article…   

 

Le tournoi de scrabble redémarre

“C’est reparti pour notre petit tournoi, ouvert à toutes les classes francophones motivées. Il n’y a rien à gagner, si ce n’est le plaisir de se creuser les méninges, développer son vocabulaire, réviser or-thographe et conjugaison, s’entraîner à calculer des scores ainsi que découvrir une modalité de jeu, le Duplicate, injustement méconnue et qui, pourtant, règle tous les problèmes que peut poser le Scrabble en grand groupe”, explique Bruce Demaugé Bost. On peut jouer dans son coin. Mais on peut aussi participer avec sa classe officiellement.

Lisez l’article…   

 

Maternelle : Et les petits parleurs ?

“L’acquisition du langage oral est un enjeu majeur des apprentissages à l’école maternelle. Cet apprentissage multiforme soulève de fortes préoccupations de métier. Comment gérer l’hétérogénéité de compétences orales des élèves ? Comment aider les élèves qui parlent peu ?” Cette ressource du centre Alain Savary “vise à apporter des éléments de réponses à ces préoccupations d’enseignement, en s’adressant en priorité aux formateurs qui souhaitent accompagner les enseignants dans la durée”.

Lisez l’article…   

 

A Billy Montigny, directrices et professeurs mangent dans la rue

Depuis 5 mois, les professeurs des écoles de Billy Montigny, une commune du Pas de Calais, ont l’interdiction de déjeuner dans les locaux scolaires. La commune compte 4 écoles et les enseignants qui ne peuvent déjeuner chez eux doivent le faire dans leur voiture ou dans la rue par tous les temps. Le Snuipp 62 a alerté les autorités académiques en juin dernier. Mais cette situation humiliante continue dans l’indifférence de l’administration et de la mairie. Un rassemblement était organisé devant l’IA le 29.

Lisez l’article…   

 

 

L’HEBDO LETTRES

 

Sarah Pépin-Villar : A l’école théâtrale de la parole

Le numérique peut-il aider à travailler autrement les compétences orales en général et l’approche du texte théâtral en particulier ? Assurément pour Sarah Pépin-Villar qui en exploite bien des capacités au collège Jean de Beaumont à Villemomble (93), par exemple ici dans le cadre de l’étude en 5ème de la pièce de Molière « Les Fourberies de Scapin » : lecture de répliques en vrac, jeu de rôles par lequel l’élève se fait décorateur-scénographe, jeu de cartes et coffre de mots pour un exercice d’improvisation … Les créations, inspirantes et transférables, sont réalisées sur tablettes et partagées sur un blog. Et si lire le théâtre permettait de donner encore mieux la parole aux élèves ?

Lisez l’article…   

 

Droits de l’homme : Olympe de Gouges avait raison

Œuvre au programme du français en 1ère, la « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne », écrite en 1791 par Olympe de Gouges, est une réécriture de la « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen » de 1789. Le mot « homme » est-il ici, comme on l’a prétendu, un terme générique désignant l’espèce humaine et incluant les femmes ? Dans son nouvel ouvrage, Eliane Viennot démonte ce mythe en traquant l’étymologie, les définitions, les usages et les instrumentalisations du mot « homme », jusqu’à l’imposture récente de la majuscule. La langue française s’avère à nouveau masculiniste pour contrôler les esprits, la société, les lois. Et l’escamotage perdure : en 1948, les nations adoptent à Paris l’« Universal Declaration of Human Rights », mais « les hommes à la manœuvre en France conservent l’expression « droits de l’homme » dans sa version francophone », jusque dans le préambule de la Constitution de 1958. L’illusion selon laquelle le masculin serait générique produit d’autres ravages : « Les enfants à qui l’on présente des professions au genre grammatical inspiré des stéréotypes (infirmière, assistante sociale, mécanicien, docteur) se projettent préférentiellement dans celles qui semblent faites pour leur sexe, alors que les professions présentées aux deux genres « infirmier / infirmière) leur semblent plus accessibles. » Un opuscule décapant et salutaire.

Eliane Viennot, « En finir avec l’homme », Editions iXe, 2021, ISBN 1090062702

Lisez l’article…   

 

Les Découvreurs de poésie repartent à l’aventure

Fondé en 1997, le Prix des Découvreurs veut faire découvrir et aimer la poésie contemporaine aux élèves, de la 3ème au lycée. Plusieurs centaines d’élèves de l’ensemble des académies de France y participent par l’intermédiaire d’un.e professeur.e en lien avec l’équipe organisatrice. Les éditions 2020 et 2021 ont été interrompues à cause de la pandémie. Mais en 2021-2022, cette belle aventure, littéraire et pédagogique, est relancée autour de recueils de Milène Tournier, Etienne Faure, Stéphane, Bouquet Sébastien Ménard, Ada Mondès, Sharon Olds, Marine Riguet.

Lisez l’article…   

 

Développer connaissances littéraires et compétences numériques avec La QuiZinière

Comment entrer dans l’étude d’une œuvre en la contextualisant, mais « en évitant l’habituel cours-biographie » ? Sur le site Lettres de l’académie de Lyon, Pablo Diaz explique comment il a utilisé la plateforme QuiZinière de Canopé afin de « rénover l’approche biographique des œuvres en début de séquence ». Le questionnaire porte en l’occurrence sur « Le ventre de Paris » d’Emile Zola. Les élèves l’abordent en autonomie selon plusieurs modalités de réponse : QCM, réponse libre, association, téléchargement d’une image, enregistrement d’une lecture expressive. Un second temps, en classe, permet de revenir sur les stratégies numériques mises en œuvre pour résoudre les exercices : « Ce moment a permis de mettre au jour des compétences parfois mal maîtrisées par les élèves », « un certain nombre d’élèves ayant mis en place des stratégies « payantes » ont eu à cœur de les partager avec leurs camarades. »

Lisez l’article…   

 

Quand l’AFEF invite à la résistance pédagogique

” Difficile de faire son métier sérieusement quand tous vos efforts pour suivre pas à pas vos élèves, éveiller leurs envies, leurs aptitudes sont régulièrement sapés par des injonctions contradictoires, des procédures imposées qui provoquent l’inverse de la finalité annoncée”, écrit Viviane Youx, présidente de l’Association française des professeurs de français (AFEF). ” Le risque est grand aussi de se cantonner dans le faire, dans les tâches quotidiennes, jusqu’à nous faire oublier que la raison d’être du professeur de français, c’est aussi, et peut-être surtout, de développer la culture et l’humanisme, d’accompagner nos élèves sur le chemin de la construction de leur pensée. C’est en ne cédant pas sur les pratiques culturelles et artistiques, en confrontant les élèves à leur propre capacité à prendre la parole, s’exprimer par écrit, comprendre le monde qui les entoure par la littérature, contemporaine et classique, que nous leur ouvrons des perspectives humaines et sociales. C’est la dignité de notre métier de professeur·e·s de français.”

Lisez l’article…   

 

 

L’HEBDO SCIENCES

 

TIMSS : Le Cnesco interroge les inégalités sociales dans TIMSS

“La moindre réussite de la France à Timss 2019 concerne-t-elle l’ensemble des élèves de CM1 ou est-elle spécifique à certains écoliers ?”  Le Cnesco publie deux études, un document de travail et une Note de synthèse, sur les résultats de Timss 2019. Il annonce trois autres publications sur Timss. La grande enquête internationale sur le niveau en maths des élèves de Cm1 a révélé que les élèves français sont les plus faibles des pays développés avec une moyenne de 485 points, soit 44 de moins que la moyenne OCDE. Pour le Cnesco, “l’école française ne parvient ni à garantir la maîtrise de compétences élémentaires à tous les élèves socialement défavorisés, ni à permettre aux meilleurs d’entre eux d’atteindre un niveau élevé”. Démonstration.

Lisez l’article…   

 

Edouard Chuto : Devenez le héros d’un livre sur l’évolution

Comment traiter de l’évolution des espèces de façon humoristique et ludique ? Edouard Chuto, professeur de SVT, signe un livre détonnant et très adapté aux collégiens et aux lycéens. “2021, l’Odyssée de l’espèce” est un livre dont le lecteur est le héros qui intègre les notions scientifiques étudiées dans le secondaire. Truffé d’anecdotes et d’illustrations originales mêlées de pointes d’humour, l’ouvrage comble les amateurs du genre et trouve sa place dans les CDI des établissements scolaires. L’auteur annonce « un livre rigoureux d’un point de vue scientifique, mais traité de manière humoristique du début à la fin ».

Lisez l’article…   

 

Fabrique tes maths

Le concours de l’APMEP Ile de France est ouvert aux classes et groupes d’élèves d’Île-de-France, de l’école à l’université, encadrés par un ou plusieurs enseignant?e?s. Ils doivent  réaliser un objet inédit pour transmettre des Mathématiques. “Il peut s’agir d’imaginer et de concevoir un nouvel objet ou de recycler un objet existant en le détournant de sa fonction initiale. Dans tous les cas, l’objet réalisé devra être un support pour faire et/ou communiquer des Mathématiques”, écrit l’Apmep.

Lisez l’article…   

 

Les olympiades de physique

Les Olympiades de Physique France, organisées par l’Udppc, permettent à de petites équipes d’élèves de vivre pendant plusieurs mois une passionnante aventure scientifique autour d’un projet expérimental dont ils choisissent librement le sujet et dans lequel ils vont pouvoir laisser s’exprimer leur créativité et leur initiative. Il s’adresse à de petits groupes de 2 à 6 lycéens encadrés par un ou deux professeurs. Le projet peut prendre place dans le cadre d’un atelier scientifique, dans la préparation du Grand Oral ou dans le prolongement d’une activité de club scientifique. Il s’étale sur deux années : classe de Première et premier semestre de Terminale ou classe de Seconde et premier semestre de Première. L’aventure des Olympiades de Physique France se termine par une finale nationale dotée de prix.

Lisez l’article…   

 

Transmettre les valeurs de la République en physique chimie

“Il ne s’agit pas d’ajouter une charge supplémentaire ou de faire des séances spécialement dédiées autour des Valeurs de la République, mais bien d’intégrer au fil de l’eau dans les activités proposées aux élèves, un éclairage voir un questionnement pour faire vivre ces valeurs dans leur cursus de formation”. L’académie d’Amiens propose des séquences qui incluent dans le cours de physique  une approche des valeurs de la république. Par exemple un travail sur la théorie du complot à propos du premier homme sur la lune.

Lisez l’article…   

 

 

L’HEBDO SCIENCES HUMAINES

 

Gwenaël Régnier : Quels usages des images satellitales en cours de géographie ?

Quelle place ont les images satellitales dans l’enseignement de la géographie aujourd’hui ? Enseignant au lycée Balata de Matoury, à quelques kilomètres de Kourou en Guyane, Gwenaël Régnier prépare une thèse sur les usages des images satellitales dans l’enseignement. Il met en ligne des séquences pédagogiques complètes pour le collège et le lycée.

Lisez l’article…   

 

Laurent Siccard : Ludifier le cours d’histoire

“Cela donne une dynamique de cours intéressante”. Laurent Siccard, professeur d’histoire-géographie au collège de Bricquebec (Cotentin) a introduit un principe ludique dans le bon vieux cours sur la seigneurie médiévale. Trois fois rien qui suffisent à pousser les élèves à veiller à la qualité de leur travail et à ne pas hésiter à le refaire.

Lisez l’article…   

 

90% des professeurs d’histoire-géo enseignent les sujets sensibles

C’est un des enseignements de la grande enquête lancée par le magazine L’Histoire auprès des professeurs d’histoire-géo cet été. Plus de 2700 professeurs ont répondu soit 7% du corps des professeurs d’histoire-géo ce qui donne à ce sondage un intéret certain. ” Se dessine ici un portrait dominant : des professeurs d’histoire-géographie globalement satisfaits (84%), qui s’estiment libres de mener le programme à leur guise (65%), trouvent leurs élèves intéressés (43% d’élèves particulièrement intéressés), se considèrent comme les mieux placés pour former des citoyens (57%), pensent que l’histoire-géographie occupe une place particulière dans l’Éducation nationale (51%)”, écrit Philippe Joutard. “Ils utilisent massivement les ressources en ligne pour leurs cours (85%). Chiffre enfin qui pourra en surprendre certains : ils sont 90% à n’avoir jamais renoncé à enseigner des « sujets sensibles ».” Reculent devant ces sujets les débutants qui ne se sentent pas suffisamment armés. L’enquête fait remonter aussi l’opposition au ministre. ” « J’aime mon métier de professeur mais je ne supporte plus le ministère, l’institution et son fonctionnement. Le manque de reconnaissance, le manque de soutien et les humiliations et insultes constantes des parents et de l’institution sont insupportables sur le long terme. »

Lisez l’article…   

 

Les géographes expliquent l’actualité : Sous-marins et contrat du siècle

“Ces choix géostratégiques renseignent sur le bouleversement qu’induit l’essor et l’affirmation de la Chine comme nouvelle puissance mondiale, en particulier dans l’Indo-Pacifique ; sur le pilier méridional (réseau Échelon qui permet d’écouter les satellites de communication et qui regroupe les Etats-Unis, l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni) que représente l’Australie dans le système étatsunien de contrôle du Pacifique et la puissance des liens tissés depuis la Seconde guerre mondiale entre les deux pays face au retrait britannique et, enfin, l’importance des forces sous-marines”. Une mise en perspective de l’actualité par Laurent Carroué.

Lisez l’article…   

 

SES : Voile et réussite scolaire

Corrélation ou causalité ? Renaud Chartoire analyse le récent livre d’Eric Maurin (Trois leçons sur l’école républicaine) dont une des thèses est que la législation sur le voile à l’école a bénéficié aux jeunes musulmanes. “Comme toujours, cette corrélation peut être expliquée par une variable cachée. Peut-on donc en déduire une causalité ?”, interroge t-il. L’ouvrage montre aussi comment les économistes s’emparent de l’espace d’autres disciplines comme la sociologie.

Lisez l’article…   

 

SES : L’Apses dénonce l’aggravation des inégalités sociales avec le nouveau bac

“Avec la mise en place d’un contrôle continu total pour 40 % du baccalauréat, associé à des directives d’évaluation locales, le ministère achève de déstructurer le lycée et le caractère national du baccalauréat. Et vite ! Chaque établissement doit, dans la précipitation, établir un « projet local d’évaluation » avant les vacances d’automne.” L’Apses, qui regroupe la moitié des professeurs de SES, dénonce un “guide de l’évaluation déconnecté de la réalité de terrain”. “Le « guide de l’évaluation » mis à jour en septembre 2021 recommande, notamment pour les SES en classe de première, de mettre en place des évaluations « type-bac » tout au long de l’année, sur 2 ou 4 heures. La prescription apparaît hors-sol, alors que l’éclatement du groupe classe rend bien plus difficile l’organisation de tels devoirs dans les établissements. Toujours dans ce guide, il est fait mention de la prise en compte des notes de devoirs maison dans la moyenne des élèves alors que les travaux de sociologie de l’éducation mettent en lumière le caractère inégalitaire des travaux écrits à la maison sans l’étayage de l’enseignant.e et dans des conditions matérielles très variables d’un.e élève à l’autre selon son origine sociale. Il serait particulièrement injuste que ce format d’évaluation soit pris en compte pour le calcul de la moyenne d’un examen national comme le baccalauréat… Dans l’ancienne mouture du baccalauréat, les élèves disposaient des deux années complètes du cycle terminal pour progresser et atteindre un objectif commun de réussite aux épreuves. Le guide insiste sur le fait d’évaluer dès la Première les élèves sur des évaluations type bac à fort coefficient. Associé à l’impératif d’avoir une moyenne représentative, cela pourrait inciter les enseignant.e.s à multiplier les évaluations et à les intégrer systématiquement à la moyenne, laissant peu de place aux évaluations formatives et au droit à l’erreur pourtant au cœur des apprentissages. Impossible, dans ces conditions, d’adapter les évaluations aux classes, et de permettre ainsi à tou.te.s les élèves, y compris les plus fragiles, de réussir.”

Lisez l’article…   

 

SES : Le Printemps de l’économie à l’heure des choix

“L’heure des choix ! Tel sera le thème de la 9è édition du Printemps de l’Économie qui se tiendra du 12 au 15 octobre 2021 à Paris, le tout retransmis en direct !”, annonce le Printemps de l’économie. Les inscriptions sont ouvertes. “Entre l’impatience de retrouver la vie d’avant après des mois de renoncements et de frustrations, et l’urgence de penser et d’organiser autrement le monde de demain, que sera ce monde d’après dont on a tant parlé ? Ou, à défaut, quels choix cruciaux serons nous collectivement prêts à faire pour relever les défis qui se présentent à nous ? Bifurquer, oui ! Mais vers quoi et comment ?” Toute l’équipe espère vous retrouver pour débattre de tous ces enjeux.

Lisez l’article…   

 

Un blog pour l’histoire coloniale

François Gèze, Gilles Manceron, Fabrice Riceputi et Alain Ruscio ouvrent  un blog pour partager leurs recherches sur l’histoire coloniale et post coloniale. “Le blog « histoire coloniale et postcoloniale » est né d’une volonté commune de la rédaction de Mediapart et de l’équipe du site histoirecoloniale.net. Celle d’appuyer la réflexion et l’action pour une décolonialisation effective de notre société sur les acquis des recherches en sciences sociales, particulièrement fécondes, en France et ailleurs, sur ces questions depuis les années 2000, mais trop souvent ignorés quand ils ne sont pas stigmatisés.”

Lisez l’article…   

 

 

L’HEBDO LANGUES

 

Plan langues : JM Blanquer et l’enseignement de l’allemand

Alors que JM Blanquer évoque le 27 septembre le “plan langues”, il convient de rappeler le sort fait à l’allemand. “À l’échelle française nous avons une politique de l’apprentissage de l’allemand très volontariste qui nous a permis de nous maintenir au-dessus des 15 % d’élèves apprenant l’allemand, soit environ 800 000 élèves en France”, déclare JM Bnanquer dans les Dernières nouvelles d’Alsace. Une politique “volontariste” démentie par ce graphique tiré de l’annuaire statistique de l’éducation nationale RERS 2021. Le nombre d’élèves suivant un enseignement de l’allemand est passé dans le second degré de 240 000 en 2016 à 153 000 en 2020. En janvier 2021 une pétition d’enseignants et parents a lancé une pétition pour demander un réel soutien à l’allemand.

Lisez l’article…   

 

Journée des germanistes

L’Institut Goethe organise le 16 octobre à Paris la Journée des germanistes 2021. Au programme de courts ateliers sur le travail théatral, la didactique, les rituels, l’activation linguistique, la transmission du vocabulaire etc.

Lisez l’article…   

 

Allemand : Le théâtre au collège

A quoi ça sert de faire venir une troupe de théâtre dans le cours d’allemand ? “Le public a ainsi pu réviser du vocabulaire en lien avec la nourriture, la mode, les couleurs ou les animaux et a participé, le sourire aux lèvres, à la progression du spectacle”, explique l’académie de Caen.

Lisez l’article…   

 

Anglais : Enseigner en Louisiane

Cette année 37 enseignants français ont été recrutés pour enseigner le français en Louisiane dans le cadre du dispositif CODOFIL. Cela concerne surtout des professeurs des écoles ou des professeurs de FLE mais il y a aussi quelques postes de professeurs de langues du 2d degré. Un vademecum explique les démarches et la nature des postes.

Lisez l’article…

Source

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/10/01102021Article637686904510006939.aspx

 

 

Deja un comentario

France: Les 40 ressources pédagogiques de la semaine (du 24 septembre au 1er octobre 2021) – Sarraute Educación María Magdalena

A %d blogueros les gusta esto: